Hôpital privé
Dijon Bourgogne

Des patients peu ordinaires à l’Hôpital Privé Dijon Bourgogne

Article le

Des patients peu ordinaires à l’Hôpital Privé Dijon Bourgogne

Inauguré le 27 avril dernier, l’Hôpital Privé Dijon Bourgogne accueillait pour la première fois ce mardi 5 juin 2018 l’Hôpital des Nounours dans ses murs.

L'objectif est de faire découvrir de manière ludique le monde hospitalier à des enfants âgés de 4 à 8 ans. Les enfants d’une classe de moyenne section d’une école maternelle dijonnaise ont ainsi été accueillis par le service pédiatrie le temps d’une matinée.

Originaire d’Allemagne, l’Hôpital des Nounours est une sortie de classe durant laquelle chaque enfant amène avec lui son doudou, ou une peluche, qui joue le rôle du patient. L’équipe soignante explique alors comment se déroule un séjour à l’hôpital, et fait découvrir aux enfants le parcours de soins du patient (salle d’attente, cabinet de consultations, salle de pansement, radiologie…) par le biais du nounours hospitalisé. L’institutrice, remet au préalable à chaque enfant un carnet de santé de son nounours, aide les petits à remplir le document, et les accompagne tout au long de la visite.

  

L’ambiance conviviale et le cadre ludique permettent de dédramatiser les soins et de réduire d’éventuelles appréhensions liées à l’effet "blouse blanche"

"Je suis ravi d’accueillir l’édition 2018 de l’Hôpital des Nounours au sein de l’établissement. Il est important d’expliquer aux plus jeunes le fonctionnement d’un hôpital et de ses métiers. Non seulement cette action est bénéfique pour les enfants, mais elle l’est aussi pour le personnel soignant car elle permet d’analyser et de lever les craintes des futurs patients", explique Philippe Carbonel, Directeur Général de l’établissement.

Dans une même logique de prévention de l’angoisse chez les plus petits, l’établissement propose aux enfants hospitalisés, âgés de 1 à 8 ans, de se rendre au bloc opératoire en mini-bolide. Cela permet de réduire leur stress et de dédramatiser l’opération avant l’anesthésie.

Vous pouvez retrouver la chronique Le Buzz de Fréquence Plus dédiée le 6 juin à l’édition 2018 de l’Hôpital des Nounours à HPDB, en cliquant ici.

Article précédent

Veiller à la satisfaction de nos patients

Tous les trimestres, et dans le cadre de notre démarche qualité, nous évaluons la satisfaction des patients pris en charge au sein de l'Hôpital Privé Dijon...