Hôpital privé
Dijon Bourgogne

Notre démarche qualité

Notre établissement est engagé dans un processus de démarche qualité et de gestion des risques, visant à améliorer en permanence l'accueil et la qualité des soins dispensés au sein de nos différents services.

Notre démarche qualité

Photo : La Courtoisie

La politique qualité

Au sein de notre établissement, la politique qualité est mise en œuvre par l'ensemble du personnel médical et non médical. Des référentiels sont élaborés par une équipe en charge de la qualité, et appliqués par les différentes équipes de l’établissement afin d'améliorer la qualité de vos soins et votre sécurité. La démarche qualité s'inscrit également dans un processus d'évaluation permanente.

Au-delà des aspects réglementaires, nos professionnels de santé créent ainsi au quotidien, sur le terrain et au sein des différentes instances opérationnelles, une véritable dynamique d’amélioration continue de la qualité au sein de l’établissement.

L’Hôpital Privé Dijon Bourgogne, appartenant au groupe Ramsay Générale de Santé, bénéficie par ailleurs de l’expertise et du retour d’expériences des professionnels du groupe que ce soit au travers du référentiel qualité QUALISCOPE ou des participations aux groupes de travail inter établissements et formations transversales.

Votre satisfaction

S'assurer de la qualité des prestations proposées est l'une des grandes priorités de l'établissement. Afin de pouvoir améliorer les services en permanence, les observations que vous voudrez bien mentionner sur le questionnaire, qui vous est remis lors de votre séjour, seront prises en compte avec attention.

Vous pouvez remplir le questionnaire de satisfaction avant votre départ et le remettre directement au personnel ou le déposer dans la boite aux lettres prévue à cet effet à l’accueil. Si vous préférez le remplir à domicile, vous pouvez aussi l'adresser par courrier à l’adresse suivante : Hôpital Privé Dijon Bourgogne - Service Qualité - 22 Avenue Françoise Giroud - 21000 Dijon.

Par ailleurs, il vous est possible de renseigner en parallèle un questionnaire sur une plateforme dédiée dont vous recevrez le lien par mail. Il s’agit de l’indicateur e-satis, permettant de mesurer la satisfaction des patients hospitalisés.

L’ensemble du personnel de l’établissement vous remercie par avance de contribuer à l'amélioration de la qualité des prestations de notre établissement.

La Commission des Usagers (CDU)

La CDU a pour principale mission d'accompagner les usagers de l’établissement qui souhaitent faire part de difficultés rencontrées au cours de leur hospitalisation. Le rôle de la CDU est notamment de garantir le respect des droits des patients.

La CDU s'inscrit pleinement dans le cadre d'une politique d'accueil et de prise en charge du patient et de ses proches. Pour cela, elle assiste, informe et oriente les usagers vers les voies de conciliation et de recours dont ils peuvent bénéficier.

Les Représentants de la CDU pour l’Hôpital Privé Dijon Bourgogne, élus jusqu’en décembre 2020, sont :
- Christiane LEGENDRE, membre de l’association des représentants des usagers dans les cliniques, associations et hôpitaux (ARUCAH),
- Robert YVRAY, membre de l’association française des diabétiques de Bourgogne,
- Christian DECOMBARD (suppléant 1), membre de l’association Dépendances 21.

Pour aller plus loin 
Une inquiétude peut naître d’une information mal transmise ou mal interprétée. Vous souhaitez exprimer une insatisfaction sur votre séjour dans notre établissement ? L’ensemble du personnel de l’établissement se tient à votre disposition pour répondre à vos questions. S’il ne vous est pas donné entière satisfaction, vous avez la possibilité d’adresser vos remarques au responsable de service, aux représentants des usagers ou à la direction de l’établissement.

Vos plaintes et réclamations peuvent en effet être formulées par écrit (Direction - Hôpital Privé Dijon Bourgogne - 22 Avenue Françoise Giroud 21000 Dijon), ou par email à l’adresse contact-assistante.hpdb@ramsaygds.fr.

Une réponse vous sera alors adressée dans les meilleurs délais, et la saisine d’un médecin médiateur pourra vous être proposée. Il vous est également possible de saisir la Commission des Usagers.

La prévention des risques

Dans le cadre de la prévention des risques en milieu hospitalier, l’organisation de l’établissement impose le respect de nombreuses règles d’hygiène et de sécurité, à la fois pour les personnes accueillies, mais aussi pour les professionnels de l’établissement.

La prévention des risques repose en particulier sur l’adoption et le respect des meilleures pratiques d’hygiène. Ces pratiques sont formalisées sous forme de documents écrits (procédures, protocoles de soins) diffusés dans tous les services de soins et de rééducation.

Elles sont encadrées par un certain nombre de comités :
- CME : Conférence Médicale d’Etablissement,
- CODIR : Comité de Direction et pilotage de la démarche Qualité,
- CREX/COVIR : Comité de Retour d’Expérience, des Vigilances et des Risques,
- CLIN : Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales,
- CLUD : Comité de Lutte contre la Douleur,
- CLAN : Comité de Liaison de l'Alimentation et de la Nutrition,
- CDU : Commission des Usagers,
- CIV : Cellule d’Identito Vigilance,
- Comité d’éthique,
- CSTH : Comité de Sécurité Transfusionnelle et d’Hémovigilance.

Hémovigilance Hôpital Privé Dijon Bourgogne

La prise en charge de la douleur

À votre écoute et à votre disposition pour répondre à vos questions, les équipes de notre établissement mettent tout en œuvre pour prendre en charge votre douleur à chaque étape de votre hospitalisation. Elles s’appuient pour cela sur des protocoles et des outils adaptés afin de prévenir, évaluer et soulager votre douleur. Elles vous expliquent le déroulement de vos soins. Une infirmière référente, spécialisée dans la prévention de la douleur, est à votre disposition sur l’ensemble de l’établissement.

Prévenir la douleur
Les douleurs provoquées par certains soins ou examens (injections, pansements, pose de sondes, de perfusion, retrait de drains...) et les douleurs parfois liées à un geste quotidien (comme une toilette ou un simple déplacement) seront autant que possible prévenues par le personnel soignant qui y apportera une attention toute particulière.

Mesurer la douleur

Prise en charge de la douleur Hôpital privé Dijon Bourgogne - Photo : La Courtoisie

Tout le monde ne réagit pas de la même manière devant la douleur. Seul celui qui souffre est capable d'en mesurer l'intensité. Pour aider les équipes soignantes à mieux adapter votre traitement, vous pouvez leur indiquer "combien" vous avez mal en notant votre douleur de 0 à 10. Des outils d'évaluation de la douleur vous seront présentés par le médecin ou l'infirmier(e). L’ensemble du personnel de la clinique se tient à votre disposition pour répondre à toutes vos questions et vous aider à diminuer votre douleur. À votre écoute, il vous explique les soins que vous allez recevoir et leur déroulement. Il veille à toujours utiliser le ou les moyens les plus adaptés.

Soigner et soulager
Les douleurs aigües (comme les coliques néphrétiques ou les fractures), les douleurs après une intervention chirurgicale, les douleurs chroniques (comme le mal de dos ou la migraine) et également les douleurs du cancer, nécessitent une prise en charge spécifique.

Attention aux médicaments 
Les antalgiques sont des médicaments qui soignent la douleur. Il en existe de différentes puissances. La morphine est l'un des plus puissants mais certaines douleurs, même sévères, nécessitent un autre traitement. D'autres méthodes non médicamenteuses sont efficaces et peuvent vous être proposées comme par exemple, le toucher-massage, le soutien psychologique, l’hypnose et l’hypno-relaxation, etc.

La lutte contre les infections associées aux soins

La lutte contre les infections associées aux soins, la promotion du bon usage des antibiotiques pour maîtriser la résistance bactérienne, la maîtrise du risque infectieux lié à l’environnement et la diminution des risques associés aux actes invasifs sont les priorités de l’établissement. Toutes les actions de prévention sont coordonnées par le Comité de Lutte contre Les Infections Nosocomiales (CLIN), qui élabore et met en en œuvre un programme d’actions annuel permettant de prendre en charge ces priorités.